Le débat de l'ANSA

logo-ansa-colloque
Pourquoi l'ANSA s'engage pour l'actionnariat

L’actionnariat en France s’affaiblit. En 7 ans, la France a perdu plus de la moitié de ses actionnaires individuels, qui n’étaient plus que 3,3 millions en 2015 contre 7,4 millions en 2008.
Or son rôle dans le financement à long terme, l’investissement et la croissance des entreprises, et donc dans le développement économique de notre pays, notamment en matière d’emploi, est trop souvent méconnu.

C’est dans ce contexte que l’ANSA, sous l’impulsion de Michel Rollier, son Président, et de son Conseil d’administration, a souhaité lancer une grande réflexion sur ce sujet. Cette matinée-débats réunira journalistes, entrepreneurs et institutionnels, experts juridiques et financiers, afin de sensibiliser l’opinion, les élus et les acteurs économiques et politiques à la nécessité de soutenir un actionnariat français diversifié en proposant des mesures concrètes.

A quelques mois d’une échéance électorale majeure, l’ANSA souhaite donner à ce sujet fondamental toute sa place dans le débat public.

Découvrir l'ANSA

L’Association Nationale des Sociétés par Actions (ANSA) exerce depuis 1930 une mission d’intérêt général auprès de ses 230 adhérents, sociétés cotées et non cotées, ainsi qu’environ 185 membres associés (cabinets d’avocats, experts comptables…). L’ANSA fournit à ses adhérents des analyses approfondies dans le domaine du droit des sociétés, du droit financier et boursier et de la fiscalité de l’actionnaire. S’appuyant sur cette expertise reconnue, l’ANSA est également un interlocuteur privilégié des Pouvoirs Publics, proposant des réformes et agissant, conformément à l’intérêt collectif de ses adhérents, pour défendre et promouvoir un actionnariat durable et stratégique en France. L’ANSA a été à l’initiative de la création de l’association européenne EuropeanIssuers, qui poursuit les mêmes objectifs à une échelle européenne.

Découvrez le site de l’ANSA

Les intervenants

Jack Aschehoug

Rapporteur du Comité Emetteurs Actionnaires individuels de l'ANSA

En savoir plus

Benoît Bazzochi

Président Fondateur de SmartAngels

En savoir plus

Gilles Carrez

Président de la Commission des Finances

En savoir plus

Marie-Christine Coisne-Roquette

Président Exécutif de SONEPAR

En savoir plus

Jean-Marc Daniel

Economiste, Professeur associé d'ESCP Europe, Directeur de la Revue Sociétal

En savoir plus

    Gonzague de Blignières

    Président-Fondateur de Raise France

    En savoir plus

    Thierry de la Tour d'Artaise

    Président Directeur Général du Groupe SEB

    En savoir plus

    Pierre de Villeneuve

    Président Exécutif de BNP Paribas Cardif

    En savoir plus

    Loïc Desmouceaux

    Vice-président Market Business Intelligence chez TECHNICOLOR

    En savoir plus

      Laurence Dubois

      Associée Banques et Institutions Financières chez Deloitte

      En savoir plus

      Elizabeth Ducottet

      Président Directeur Général de THUASNE & Co-Présidente du METI

      En savoir plus

      Emmanuel Macron

      Ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique

      En savoir plus

      Michel Rollier

      Président de l'ANSA

      En savoir plus

      Philippe Setbon

      Directeur général de Groupama Asset Management

      En savoir plus

        Aldo Sicurani

        Délégué Général de la F2IC

        En savoir plus

        Agnès Verdier-Molinié

        Directeur de la Fondation IFRAP

        En savoir plus

        Mardi 14 juin 2016

        Par Jean-Marc Daniel, Économiste, Professeur associé à l’ESCP Europe, Directeur de la revue Sociétal

        Débat introduit par Jack Aschehoug, Rapporteur du Comité Emetteurs-Actionnaires individuels de l’ANSA.

        Avec :
        Marie-Christine Coisne-Roquette, Président Exécutif du Groupe Sonepar,
        Elizabeth Ducottet, Président Directeur Général de Thuasne, Co-Présidente du METI,
        Aldo Sicurani, Délégué général de la F2IC,
        Benoît Bazzocchi, Président - Fondateur de SmartAngels, plateforme de crowdequity,
        Loïc Desmouceaux, Président des conseils de surveillance des FCPE d’actionnariat salarié de Technicolor, Délégué général de la FAS.

        Débat introduit par Laurence Dubois, Associée Industrie Financière chez Deloitte.

        Avec :
        Agnès Verdier-Molinié, Directeur de la Fondation IFRAP,
        Thierry de la Tour d’Artaise, Président du groupe Seb,
        Gonzague de Blignières, Président-Fondateur de Raise France,
        Philippe Setbon, Directeur général de Groupama Asset Management, Président de la commission Solutions d’épargne de l’AFG,
        Pierre de Villeneuve, Président exécutif de BNP Paribas Cardif.

        Avec la participation de

        afg-def
        afic-def
        af2i-def
        deloitte-def
        fas-def
        f2ic-def
        institut-entreprise-def
        meti-def
        oee-def

        Partenariat médias

        challenges

        Palais Brongniart

        • 28 pl. de la Bourse, 75002 Paris
        • Mardi 14 juin 2016
        • 8h15 - 14h30

        Chiffres clés

        4,2%

        c’est la part du patrimoine financier des ménages directement investie en actions cotées en 2014, contre le double (8,8%) en 2008

        Le patrimoine financier des ménages
        4 600

        c’est le nombre d’ETI en France, contre 12 000 en Allemagne, 10 000 en UK, 8 000 en Italie, 70 000 aux Etats-Unis

        Les entreprises de taille intermédiaire
        – 50%
        c’est le pourcentage de baisse du nombre d’actionnaires individuels en France depuis 2000
        Les actionnaires en France
        40,9
        c’est le dividende net que perçoit un actionnaire en France pour un résultat brut d’une société de 100, (sur la base d’un taux marginal d’imposition de 30% et hors ISF), contre 51,4 en Allemagne, 53,3 au Royaume-Uni, 53,7 en Italie
        Le dividende net

        Actualités